mercredi 27 novembre 2013

Le civet de lapin au sang de notre papy

Cette recette je ne l'a fait pas très souvent, parce qu'il faut que je commande mon lapin et le sang du lapin. Cela va peut-être en effrayer quelques unes, mais ce civet de lapin au sang est divinement bon et pas plus difficile à préparer qu'un autre plat en sauce.

Le sang du lapin, sert uniquement à lié la sauce juste avant de servir.

Ce civet de lapin, je l'ai goûté la 1ère fois chez mes futurs beaux-parents avec un lapin élevé par leurs soins, enfin plutôt papy, il y a quelques années maintenant. 

A l'époque, je pouvais saucer avec une baguette entière mon assiette, et je peux vous dire que je ne m'en privais pas, je ne prenais pas un seul gramme...... 

Aujourd'hui, même si je n'ai pas particulièrement de problèmes de poids, je fais quand même attention et essaie de cuisiner avec le minimum de matières grasses (il en faut quand même un peu). 

J'ai donc pris la relève pour ce plat, parce que "papy", comme on l'appelait n'est plus là pour nous le préparer et moi j'adorais le sien.




Voici donc la recette du "papy" :

1 beau lapin découpé (par pitié non industriel) et son sang,
4 gousses d'ails,
6 petits oignons "sauce",
150 gr de poitrine non fumé (pas d'allumettes du commerce sous vide, de la vrai de vrai),
1 bouteille de vin rouge corsé,
sel, poivre, thym, laurier,
beurre, huile d'olive,
2 càs d'olives vertes,
sel poivre,
un peu de farine.

Accompagnement :

Notre papy accompagnait ce plat de pâtes fraîches faites maison (et il les faisait divinement bien), pour nous cela a été des spatzles faits maison également, parce que dimanche j'ai fait la grasse matinée tout simplement (voir ma recette ici).

Pour savourer ce plat :

1 St Joseph "Cuvée du Papy" 2011 de Stéphane Montez

(que nous avons eu la chance de rencontrer ce printemps grâce à Stéph. notre ami et son épouse Virginie, bien entendu, nous avons laissé nos hommes dégustés les bons vins de Stéphane Montez, et comme c'est moi qui tenait le volant, je n'ai goûté qu'un seul vin ce jour là).



Commencez par fariner vos morceaux de lapin, faites chauffer un peu d'huile d'olive dans votre cocotte en fonte et faites revenir vos morceaux de lapin. Retirez-les, rajoutez un peu d'huile et faites dorer les morceaux de poitrine de porc avec les gousses d'ails et les petits oignons.

Rassemblez le lapin avec la poitrine de porc, les gousses d'ails, petits oignons et les olives vertes, mélangez bien le tout. Versez un peu de vin pour déglacer, puis le restant du vin. Rajoutez une feuille de laurier et un peu de thym. Laissez évaporer l'alcool. Réduisez le feu au minimum et faites mijoter à couvert pendant au moins 1 h à couvert (tout dépend de la qualité du lapin). 1/4 h avant la fin de la cuisson enlevez le couvercle de la cocotte pour faire réduire légèrement la sauce.

Disposez votre lapin dans un plat, terminez votre sauce en versant le sang du lapin que vous aurez mis à température ambiante pendant 1/4h dans la cocotte et toujours à petits feux et je dirais même coupez le feu pour éviter que le sang ne se caille, mélangez délicatement, nappez votre plat de cette sauce.

Servez ce plat avec des pâtes fraîches, des spatzles ou des pommes de terre vapeur.


Bonne dégustation.
Vin servi pour ce civet de lapin




14 commentaires:

  1. Pauvre Lapin !!!!
    "Association des familles pour la défense des lapins ."
    Mais bon il à l'air bien bon quand même est surtout bien cuisiné .
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Association des familles pour la défense des lapin" désolée mon stéph, moi aussi j'adore les lapins, mais c'est tellement bon cuisiné un lapin, il ne faut surtout pas se l'imaginer vivant, tu le sais j'adore les animaux, mais bon il faut savoir faire des sacrifices..... Et ma meilleure amie, a un lapin, qui s'appelle Toby, que j'ai gardé cet été, je ne l'imagine pas du tout en civet...... Bisous

      Supprimer
  2. Satané tablette ipad !!!!
    Elle écrit est à la place de et .

    Désolé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces tablettes Ipad, elles me font faire des cauchemars avec blogger.....

      Supprimer
  3. tres belle recette magnifique pour ma part je fais mriner ma bestiol vin corse epices carottes etc ensuite en cours d ellaboration je flambe le tout dans ma cocotte longue et douce cuisson puis je reserve mes morceaux je passe la sauce au chinois je replace mes morceaux j apprete des pommes de terre vapeur et service personne n est alle porter plainte ( vos photos sont belles)

    RépondreSupprimer
  4. félicitation, j'habite le haut var et le civet est une recette courante de par chez nous,
    la recette est exactement la même, hors mis les olives et petits oignons, encore bravo !!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, je suis tombée par total hasard sur ton site et je lis ça dans ton commentaire. " tu le sais j'adore les animaux, mais bon il faut savoir faire des sacrifices..... Et ma meilleure amie, a un lapin, qui s'appelle Toby, que j'ai gardé cet été, je ne l'imagine pas du tout en civet...... Bisous" . Comment peux-tu faire une différence entre le lapin que tu manges et celui que tu caresses? Est-ce qu'un jour l'homme réfléchira 2 sec à ce qu'il a comme attitude face aux animaux? Oui, je suis Vegan et outrée par ton commentaire. Fallait que ça sorte, puisse-t-il un jour te faire changer d'avis. Et les sacrifices de lapins et d'autres animaux, NE SONT PAS UTILES! Alors go vegan! Réfléchis aux automatismes, à la culture, ne te braque pas!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, pour répondre à la question de savoir comment je peux faire la différence entre ces 2 lapins, le 1er je l'ai acheté chez un fermier, je ne l'ai jamais caressé, ni vu de son vivant. Le 2ème Toby, le gros lapin de mon amie je ne l'imagine pas autrement que dans sa cage. C'est comme cela. Je n'ai vraiment pas envie de débattre sur le sujet. Désolée que tu sois outrée, mais moi cela ne me choque pas du tout. Et pour être honnête en ce moment c'est le dernier de mes soucis, je suis plutôt dans une phase ou j'ai plutôt besoin de plats réconfortants, de plus je pense pas que mon oncologue n'apprécierait pas que je me mette à ce genre de régime. De toute façon à ce jour je n'ai aucune envie de changer pour le "vegan" . Pour terminer, je ne me braque pas. Chris

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    J'aurais aimé qu'il y ait une explication un peu plus détaillée au sujet de la liaison au sang car celle-ci est un peu délicate à réaliser pour un débutant... " préciser notamment qu'il ne faut pas la faire bouillir par exemple"
    Et puis... les olives dans un civet.... doit être un civet Provençal..
    Chez moi, la garniture c'est petits oignons, lardons, champignons,
    Mais je suis un chef Alsacien.. ceci explique peut-être cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, merci pour la remarque, j'aurai aimé néanmoins connaître votre nom ? Je vais essayer d'arranger cela. Vous avez bien fait de me le signaler. J'avoue que je ne suis pas chef, pas facile d'expliquer dans les détails une recette. Pour les olives, peut-être que le civet dans le sud de la France se prépare comme cela, pourtant mon beau-père n'était pas du sud, mais angevin. A très bientôt Chris

      Supprimer
  8. Super génial, quel joie de retrouvé les recettes de nos mamans ici
    La sauce du lapin avec le sang, je l'ai fait un trouvé un gout jadis avec des bonnes frites maison
    bien sur.
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est très gentil. Par contre je n'ai jamais essayé le lapin de cette façon avec des frites, pourquoi pas. Bon week end. Chris

      Supprimer
  9. Bonjour, dans la recette de ma grand -mère il y avait des champignons et au moment de servir elle rajoutait 1 bonne cuillère à soupe de crème fraîche épaisse et servait avec une purée de pommes de terre. c'est aussi un régal....VIVIANE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, pourquoi pas avec de bons champignons frais, bon la crème à essayer. Merci pour le commentaire

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly